OSTEOPOROSE

Lente diminution de la masse osseuse

En savoir plus >>

Ostéoporose

Lente dégradation de la densité osseuse

Ostéoporose

Vous souffrez d’ostéoporose sans vraiment le remarquer ? Cette maladie des os insidieuse réduit la substance osseuse dans l’ensemble du squelette.

Fragile

La structure des os se modifie, le risque est donc le suivant : Les os deviennent poreux, instables et peuvent se briser à la moindre sollicitation.

Les femmes touchées

Nous vous aidons à prévenir une fracture. La perte osseuse n’apparaît que rarement pendant la jeunesse. Les femmes sont les premières touchées.

Réduction de la masse osseuse

L’ostéoporose peut entraîner des fractures spontanées.

Examen

Au Centre de chirurgie du rachis de Bienne, nous examinons également des pathologies comme l’ostéoporose. Pour ce faire, nous établissons les antécédents médicaux des patients en les questionnant sur leurs symptômes et douleurs.

S’en suit le cas échéant un examen clinique avec des appareils dernier cri : nous mesurons la densité osseuse à l’aide d’une ostéodensitométrie .

La fracture : un premier signe

La dégradation de la masse osseuse n’entraîne aucun trouble. Les douleurs dorsales peuvent être un premier signe. Par ailleurs, l’ostéoporose entraîne une déformation de la colonne vertébrale avec un dos voûté et la formation d’une bosse.

En cas d’ostéoporose avancée, l’os se brise en cas de violence modérée, parfois même de manière spontanée sans action extérieure. L’ensemble du squelette peut être touché.

Les fractures concernent souvent le col du fémur lorsque des personnes âgées chutent.

Fractures vertébrales

Lorsqu’une vertèbre se brise, c’est souvent des suites d’une ostéoporose. L’exercice d’une force modérée suffit à provoquer cela. Une déformation de la colonne vertébrale et une taille réduite sont les symptômes extérieurs.

Évolution

L’ostéoporose évolue sur plusieurs années. Les os deviennent poreux et instables suite à la dégradation des os. La prédisposition aux fractures augmente. C’est pourquoi la plupart du temps une fracture constitue le premier symptôme.

Apparition

Les facteurs déclencheurs sont examinés par les médecins et identifiés : des carence en vitamine D, en calcium, ou thérapies médicamenteuses (ex : avec de la cortisone) peuvent favoriser ou déclencher la maladie.

Diagnostic de l’ostéoporose

En cas d’ostéoporose, la densité osseuse constitue un critère décisif pour le traitement. Au Centre de chirurgie du rachis de Bienne, nous examinons l’état des os à l’aide de radiographies spéciales permettant de mesurer la densité de l’os. Nous mesurons la densité osseuse avec la méthode DEXA. Par ailleurs, nous déterminons la valeur TBS (une valeur osseuse particulière) pour avoir une idée de la microarchitecture de l’os. En outre, il est important de contrôler le rapport entre la masse osseuse et musculaire et la teneur en graisse et de faire des analyses de sang.

Traitement de l’ostéoporose

Thérapies médicamenteuses et conservation de la motricité

Différentes approches

Ici, on procède selon différentes approches : Celles-ci commencent par la thérapie médicamenteuse ciblée qui favorise la régénération osseuse et freine la perte osseuse.

Alimentation et prévention des chutes

La correction de carences nutritionnelles (pas assez de calcium, de vitamine D) est aussi importante que la conservation de la mobilité et la prévention des chutes. L’objectif est de ralentir la progression de la maladie.

Kyphoplastie

La kyphoplastie est une technique opératoire mini-invasive destinée au traitement de corps vertébraux poreux ou fracturés. Pour ce faire, on injecte du ciment osseux liquide dans le corps vertébral concerné.

La kyphoplastie par ballon peut apaiser des douleurs dorsales dues à une fracture vertébrale et refabriquer la hauteur de corps vertébral. L’intervention est pratiquée sous anethésie générale.

Le patient est positionné sur le ventre et la vertèbre touchée présentée sous l’appareil radiographique. Après deux petites incisions cutanées au niveau du dos,  on introduit deux aiguilles creuses dans le corps vertébral. On peut alors redresser la vertèbre fracturée à l’aide d’un implant, puis la cimenter.